Anastasio

Anastasio

ANASTASIO

Pierre Anastasio (1937-2007) est né en Sicile. Il émigre en France avec sa famille à l’âge de 10 ans et débute l’apprentissage de la lutherie au début des années 50 chez Antoine Di Mauro, lui-même originaire de Catane en Sicile. À cette époque, l’atelier situé rue de la Réunion, dans le XXème arrondissement, tourne à plein régime. Pierre y apprend les rudiments de la facture instrumentale, à cadence soutenue. Il fera également un passage Cité Griset où il travaillera pour le plus célèbre entrepreneur italien de la facture instrumentale parisienne : Bortolo Busato.

Quelques années plus tard, Pierre rejoint son père François dans l’atelier familial situé à Montreuil, et l’assiste dans la fabrication de guitares classiques de concert et de jazz. Les guitares seront signées Pierre Anastasio à partir de 1970, et lorsqu’en 1972 il prend seul le contrôle de l’atelier, il développe une belle gamme de guitares de concerts ainsi que la toute première véritable tentative de reproduction fidèle de guitare Selmer !

Guitariste accompli et passionné par la musique de Django Reinhardt, il se spécialise dans la fabrication de guitares manouches. A la fin des années 70, il construit sa première « copie » de guitare Selmer, en collaboration avec son ami Pierre Larouy, qui lui fournit les plans.

Les guitares de Pierre Anastasio seront jouées par de célèbres musiciens tels que Didi Duprat, Boulou Ferré ou Raphaël Faÿs. Angelo Debarre enregistrera son album Gypsy Guitars sur une de ses guitares, accompagné à la contrebasse par Frank Anastasio, le fils de Pierre.

À noter que le Conservatoire de Musique de la ville de Montreuil en Seine-Saint-Denis a donné à son hall d’accueil le nom du luthier aujourd’hui disparu.

Retour vers le haut