GIBSON L-7 1947

9.500,00

- +

Gibson L-7 de 1947, en très bon état de conservation et de jeu.

Cette L-7 a été construite peu de temps après la fin de la Seconde Guerre mondiale, sortie de l’usine de Kalamazoo alors que Gibson reprenait tout juste la production normale de ses instruments après les perturbations engendrées par des années de guerre. La L-7 était alors la guitare archtop 17 pouces la plus abordable parmi les modèles proposés par Gibson, et s’était déjà érigée comme un incontournable depuis son introduction au début des années 30. De fait, l’instrument offre exactement les mêmes qualités que la L-5, modèle phare des archtops 17 pouces, pour environ la moitié du prix – les différences entre L-7 et L-5 sont restreintes essentiellement à l’esthétique, leurs éléments de finition et d’accastillage : pour l’une sobre et classique, pour l’autre clinquante et luxueuse. On relève néanmoins sur la guitare présentée ici une table massive en épicéa, fond et éclisses en érable figuré, un manche érable en trois pièces surmonté d’une touche en palissandre de Rio, un chevalet ajustable également en palissandre… un ensemble de bois superbement choisis et travaillés pour confectionner un instrument de haute qualité ! Le bas de gamme, ce n’est plus ce que c’était…

On peut noter également une caractéristique bien spécifique à cette époque du début de l’après-guerre qui est la conservation de l’ancien logo Gibson, présent sur la tête de l’instrument : dans le style dit script, le lettrage en écriture cursive est découpé dans de la nacre et incrusté au placage de tête. Cet élément fut remplacé dès 1948 par la nouvelle version typographique du logo, dite block script – celle que l’on retrouve encore, à quelques variations près, de nos jours ! Le Sunburst présent sur la table a conservé un bel éclat et un dégradé encore prononcé allant du marron au jaune orangé – il faut croire que Gibson ne s’était pas défait de son inspiration crémonaise ! Le dos, quelque peu marqué par l’usage, ainsi que les éclisses sont finis dans un vernis brun foncé translucide laissant paraitre en-dessous les motifs de l’érable. Bien qu’étant à l’origine une guitare purement acoustique, il convient de nos jours au vu des multiples contextes de jeu de doter ce genre de guitare archtop d’un micro permettant de l’amplifier – le pickguard original s’étant délité, nous avons confectionné une pièce en copie de l’original sur laquelle est monté un micro électro-magnétique dans le style d’un Charlie Christian, celui-ci ayant pour intérêt de ne nécessiter aucune défonce ou modification de l’instrument puisque le micro, son contrôle de volume et son jack sont montés directement sur la plaque. Nous obtenons ainsi une esthétique et une identité sonore proches de celles des premières Gibson électriques sans pour autant altérer la nature acoustique de l’instrument. Outre cet élément, la guitare demeure en excellent état d’origine, y compris son cordier et ses mécaniques Kluson, et a été intégralement préparé pour le jeu dans notre atelier – travail comprenant le refrettage complet, la confection d’un nouveau sillet de tête en os, et l’ajustement de tous les éléments de réglage permettant d’obtenir une action basse et une intonation juste.

Vendue dans un étui moderne à la forme.

Informations complémentaires

Date

Fabrication

État

Diapason

Sillet de tête

Retour vers le haut